Groupes Électrogènes : petit guide

Petit guide du groupe électrogène ?

  1. 1.       Un Groupe électrogène est une mini-centrale électrique.

Un groupe électrogène est une petite machine dans laquelle on met un carburant (essence, diesel, gaz) et il en sort de l’électricité prêt à l’emploi, qui a l’avantage d’être autonome. En fonction de sa taille, elle peut être emmenée partout et peut être allumée et éteinte quand on en a envie ou besoin.

Contrairement à l’alimentation électrique du réseau (ou secteur en Belgique) qui elle est continue (mais en courant alternatif) et nécessite d’y être raccordé pour en bénéficier.

L’avantage d’un groupe électrogène est donc de pouvoir fournir à la demande de l’électricité lorsqu’il n’est pas possible d’en avoir sur le secteur. C’est le cas par exemple si vous voyagez en camping-car, sur un chantier de construction, dans une carrière ou tout simplement en cas de panne de courant.

  1. 2.       Des groupes pour tous les goûts

Les grandes familles de groupes électrogènes dépendent de leur usage principal. Ils sont classés par puissance fournie/demandée.

Il y a les petites unités portables, qui servent d’unités de secours ou d’appoint pour alimenter un camping car, donner de la lumière sur un stand de marché ou utiliser du petit outillage de bricolage dans une maison sans électricité. Leur puissance va de 600 watts à 2000 watts. Ces groupes électrogènes sont portables et compacts. Certains sont silencieux.

Les groupes de maison sont conçus pour alimenter toute une maison en l’absence de raccordement au réseau et nécessitent une installation

Les groupe de secours professionnels : ils sont utilisés par les hôpitaux, les centres de contrôle des pompiers, les compagnies de téléphone… bref tous les services pour lesquels il est vital pour le pays de ne pas être privés de courant.

Avantages d’un groupe électrogène.

Le plus gros inconvénients d’un groupe électrogène et sa solution : l’UPS.

Toutes les installations de secours en cas de coupure de courant du réseau, quelles qu’elles soient ont un problème commun : elles se mettent en route qu’une fois le courant coupé sur le secteur. Certaines installations sont conçues pour se mettre en marche automatiquement et rapidement, cependant cela n’empêche pas que les appareils connectés subissent une coupure totale de l’alimentation électrique de quelques secondes. Dans la plupart des cas, la gêne est minime mais dans le cas d’ordinateurs, une coupure même infime vous ferait perdre tout le travail non enregistré et dans le cas de malades sur la table d’opération, cela ferait perdre tous les paramètres de programmation des machines qui maintiennent le patient en vie.

Dans ces cas, il est recommandé d’utiliser un appareil de type « UPS », de l’anglais Uninterruptible Power Supply ou Source Électrique non-interruptible ou encore appelé Ondulateur en Français. Ces dispositifs fonctionnent avec une batterie-tampon et se placent entre le secteur et l’appareil. Ils ont deux fonctions principales :

  1. En cas de coupure de courant, l’alimentation de l’ordinateur ou de l’appareil médical ne subit aucune coupure de l’alimentation électrique, les batteries se mettent immédiatement en marche pour suppléer la baisse de tension. Cela permet d’attendre que les groupes électrogènes de secours se mettent en marche dans le cas d’un hôpital ou de terminer et d’enregistrer ce qu’on était en train de faire si on travaille sur un ordinateur. Ces appareils ont une autonomie limitée, ne comptez donc pas trop dessus en cas de panne de courant, surtout si vous ne savez pas combien de temps elle va durer. Une fois que les batteries interne seront vides, un UPS n’a plus grande utilité.
  2. Un UPS va également protéger les appareils sensibles qui y sont branchés contre les variations de tensions et surtout les surtensions. Après une coupure de courant, il n’est pas rare que quand l’électricité revient, il y a un petit pic de tension. Cela peut endommager le bloc d’alimentation de votre ordinateur et le rendre inutilisable. De la même façon si la foudre tombe tout près de votre maison ou si le réseau électrique alentours est de mauvaise qualité, toutes les variations dans la tension du courant du réseau seront absorbées par l’UPS.

Peut-on brancher un groupe électrogène sur une prise de courant de sa maison en cas de coupure de courant ?

Cette solution semble adéquate pour rétablir l’alimentation électrique des prises de courant de votre maison, mais est-ce une bonne idée ?

Surtout pas si vous n’avez pas fait installer un inverseur. Si le circuit électrique de votre maison n’a pas été adapté, alors brancher votre groupe électrogène sur le circuit de la maison fera qu’il alimentera non seulement votre maison mais également tout le secteur, c.-à-d. vos voisins, votre rue et le reste de la ville. D’un autre côté, lorsque le courant est sera sur le réseau, c’est le courant du réseau qui alimentera votre groupe, ce qui risque de le griller.

C’est pour éviter cela qu’on recommande de poser un inverseur : c’est un appareil qui coupe l’alimentation électrique du réseau en cas de coupure de courant et laisse ainsi votre groupe électrogène de prendre le relais. Une fois le courant rétabli, l’inverseur isole le groupe du réseau. Ainsi, il ne sera pas endommagé le temps que vous ailliez l’éteindre.

Nous recommandons vivement de faire poser un inverseur par un électricien professionnel. Si vous faites l’installation vous-même, vous risquez de perdre la couverture de votre assurance habitation en cas de problème. Dans le cas ou vous faites l’adaptation vous-même, il est impératif de faire

Que faire si je n’ai pas d’inverseur ? Puis-je quand même utiliser mon groupe électrogène ?

Oui, naturellement, mais dans ce cas il vous faudra raccorder les appareils électriques directement au groupe et ainsi faire votre propre réseau électrique provisoire, par exemple à l’aide de câbles de rallonge multi-prises raccordés au groupe électrogène. Cela nécessite que vous débranchiez les appareils de leur prise murale pour les brancher à votre réseau provisoire. Attention à ce que la puissance totale des appareils branchés ne dépasse pas celle du groupe électrogène. Si vous branchez une TV de 250w, 5 lampes de 60w, un frigo de 1000w à un groupe de 2200w, alors c’est bon car 250w+300w+1000w = 1550w > 2200w de capacité. Par contre, si vous y branchez un sèche-cheveux de 1000 watts ou un four à micro-ondes de 1200w, alors votre groupe ne produira pas assez et il risque de disjoncter.

Les unités de marque reconnue ont des régulateurs de puissance qui permettent d’adapter le régime du moteur à la puissance demandée, ce qui fait que si vous branchez pour 1550 watts d’appareils à un groupe électrogène de 2200 watt, il ne produira que 1550 watt. Cela permet d’économiser sur le carburant au passage. En plus de cela, le régulateur automatique protègera l’appareil en cas de sur-demande et coupera automatiquement l’alimentation ce qui évite de l’endomager.

Attention à veiller à toujours placer votre groupe électrogène à l’extérieur ou dans un local non habité fortement ventilé. Un groupe est un moteur qui produit les mêmes émanations qu’une voiture. Une exposition prolongée aux gaz d’échappement d’un groupe électrogène est un danger mortel.

N’oubliez pas non plus de relier votre groupe électrogène à la terre. Des instructions claires à ce sujet sont détaillées dans le mode d’emploi fourni avec l’appareil neuf.

 

Vidéos d'illustration

Voyez ici une sélection de vidéos trouvées sur le net qui expliquent le fonctionnement des Groupes électrogènes. Cela vous donnera une idée de la prise en main, du démarrage, du fonctionnement et du raccordement d'un groupe électrogène.